A propos

Quel numérique pour la planète ?

Le Festival Transfo repart pour sa troisième édition. C’est à la fois une reconnaissance et un défi. Une reconnaissance car les deux premières éditions ont vu émerger un accueil positif et enthousiaste de la part du grand public comme des professionnels. Un défi, parce qu’une nouvelle édition implique de proposer toujours plus de contenu de qualité, des évènements riches et variés, et cela, sur tout le bassin alpin, avec l’ensemble des antennes French Tech in The Alps, sans jamais perdre de vue les valeurs essentielles de partage, de professionnalisme et de construction collective qui fondent ce festival.

C’est d’ailleurs directement des visiteurs et participants que vient la question cruciale que Transfo pose cette année : penser l’impact du numérique, et réfléchir à ce qu’il peut apporter de positif à une planète dont nous devons plus que jamais prendre soin.

Les entrepreneurs d’aujourd’hui ne raisonnent plus sur leur seul périmètre d’activité et ils s’engagent pleinement comme citoyens : poussés par les jeunes entrants sur le marché de l’emploi et par le progrès technologique et scientifique, ils envisagent leurs entreprises comme des solutions aux défis sociétaux et environnementaux. C’est ce que reconnaît le législateur en inscrivant dans la loi le principe d’entreprise à mission et le rôle citoyen de ces dernières. Penser une planète où les technologies du numérique aident à un futur durable, tel est donc la proposition de cette troisième édition du Festival Transfo.

Nous espérons, avec plus de 200 évènements organisés sur le sillon alpin, renforcer le lien si particulier qui existe sur notre territoire entre les citoyens d’une part et les acteurs de l’économie et de l’innovation d’autre part. Nous pensons que c’est de ces liens que jailliront des idées, des prises de consciences, une nécessaire recul critique et, in fine, des espoirs pour demain. C’est aussi pour cela que nous renforçons notre effort et notre ambition de diffusion des échanges du Festival Transfo bien au-delà des Alpes.

Enfin, cette année, nous avons mis une attention particulière à inclure la jeunesse. Celle qui s’exprime de plus en plus pour exiger plus de conscience et de responsabilité en matière d’écologie. Celle qui interpelle, et celle qui héritera de la planète dont nous avons aujourd’hui la charge. Celle pour qui le numérique est une évidence et qui, justement, doit en avoir toutes les clés.

 Alors rendez-vous du 12 au 19 Mars 2020, pour penser tous ensemble, startups, entreprises, institutions et citoyens, un numérique qui doit servir l’avenir et les générations futures.

Bon festival à toutes et tous !